A propos de « In memoriam » et de « Les évangiles du crime »

Nous venons tout juste de découvrir le travail de Linda Lê, à travers la lecture de ses deux derniers livres, dont, à juste titre, on ne nous dit pas qu’il s’agit de « romans » : Les évangiles du crime ; In memoriam. Nous avons beaucoup aimé ces deux livres ; le premier, passionnément. Ces deux livres sont sortis, semble-t-il, en pleine « rentrée littéraire » et, bien entendu, aucun d’eux n’a obtenu de prix. Trop « littéraire » peut-être ? ou, tout simplement, – trop bon ?

Posted by:Joël Bécam

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s