Passé

Tes rémouleurs tes menuisiers tes forgerons
Tes maréchaux-ferrants
Et tes faiseurs de pluie
Tes tisserands tes matelots
Et leurs chaloupes
Tes juments dans les labours
Aiguillonnées par la voix rauque
Tes faucheurs tes faucheuses tes lieuses
Tes moissonneurs et tes batteuses
Tes planteurs tes brabants tes semeurs
Tes vergers pleins de filles et d’ombrelles
L’aventure des chalutiers la belle
Tes charrettes de trèfle débordant
Qui rentraient le soir au pas sonnant
Trébuchant du cheval épuisé
Sont morts

 

Publié par :Joël Bécam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s