Pour les enfants poètes de Daoulas

Pour Henri
Et toute la paroisse

 

Je m’appelle La Mignonne *
Gare à mon joli cours bien sage
Bous ce cœur intrépide et ardent !

Sur la peau fine de mes eaux
Court le doux frisson du printemps
C’est le frou-frou d’une robe de bal
Le petit cri des cailloux blancs

Je m’appelle La Mignonne
Gare à mon joli cours bien sage
Bous ce cœur intrépide et ardent !

Mes saumons ? je les ai mangés !
Mes amants ? je les ai noyés !
Mes truites ? je les ai gobées !
Mes rives ? je les ai mariées !

Je m’appelle La Mignonne
Gare à mon joli cours bien sage
Bous ce cœur intrépide et ardent !

Mon eau est fraîche et sans tapage
Sur mes rives songent d’étranges gardiens
C’est pour garder les herbes sauvages
Et faire rêver les fiers enfants

Je m’appelle La Mignonne
Gare à mon joli cours bien sage
Bous ce cœur intrépide et ardent !

Mignonne je suis mon frais nuage
Ma peau est lisse comme un pétale
Je file vers lui vert océan
Je suis la belle couleuvre d’argent

Je m’appelle La Mignonne
Gare à mon joli cours bien sage
Bous ce cœur intrépide et ardent !

 

* La mignonne est une rivière qui coule à Daoulas.

Posted by:Joël Bécam

2 réponses sur « La Mignonne »

  1. Je constate que cette rivière n’inspire pas que les habitants de Daoulas.

    Henri Le Gouès sera sans doute content de cet hommage sur blog.

    Marie-Elisabeth

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s