« Nous sommes tous français » (affiche tenue par un jeune homme)
« Pour honorer leur mémoire » (affiche tenue par une jeune femme dont le chignon est traversé par un crayon)
« La liberté est ma religion »
« Dieu n’est qu’Amour »
« Je suis juif, je suis Charlie, je suis policier »
« Peace et humour »
« Je suis hyper Charlie Casher »
« Pourquoi ? pour des seins, dessins, ou des saints ? »
« Je suis Ahmed » (affiche tenue par une vieille dame)
« Je suis en deuil, pas en guerre »
« Je suis les survivants »
« Causette aime Charlie (à la folie) »
« Nous sommes tous les héritiers des Lumières, l’encre coulera toujours »
« Des écoles dans les prisons »
« L’Etat chez lui, l’Eglise chez elle » (accompagné de la photo de Victor Hugo ; courte citation extraite d’un discours de Victor Hugo à propos de la loi Falloux)
« C’est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal » (citation de Hannah Arendt reproduite en travers d’un crayon de vingt centimètres d’épaisseur et environ un mètre de long)
« La France debout, jamais à genoux, je suis Charlie »
« Utopistes, debout ! »
« Charlie, j’écris ton nom » (allusion au poème de Paul Eluard, intitulé « Liberté », Voir ici le texte complet de ce poème)
« Netanyahou, not welcome » (allusion à Benjamin Netanyahou, homme politique israélien, Voir ici)
« Je suis Charlie, je suis Hebdo, je suis Charlie Hebdo »
« Un trait de plume contre le terrorisme »
« Créer c’est résister »
« L’Unité dans la diversité »
« Je rêvais d’un autre monde »
« Je ne voulais pas qu’on tue des journalistes parce qu’ils faisaient des dessins » (affiche tenue par un enfant)
« Il n’y a plus assez de place dans mon cœur pour la révolte, la colère »
« Celui qui tue un homme tue toute l’humanité »
« Tous au charbon contre la haine »
« Mourir debout pour la liberté de rire de tout »
« Charlibération ça repousse »
« Je suis toutes les victimes »
« Tous citoyens du monde »
« L’Essonne est Charlie »
« Je ne suis plus moi-même »
« C’est une folie de haïr toutes les roses parce qu’une épine vous a piqué »
« Je suis encore libre, je suis toujours debout »
« Ni maître, ni me faire maître »
« Ni Dieu ni mafieu »
« Seule l’encre doit couler »
« Je suis gardien de la paix »
« Nous sommes l’amour »
« Liberté chérie, Liberté Charlie »
« Un dessin vaut mille mots, mais ne vaut pas la mort »
« Rions à l’extrême »
« Nous sommes des Charlie Angels »
« SOS psychothérapie anti-terrorisme »
« Je suis contre l’obscurantisme »
« Ni Dieu ni maître »
« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons tous mourir ensemble comme des idiots » (citation de Martin Luther King)
« Nous n’avons pas peur »
« Je suis eux »
« Nous sommes soixante quatre millions de Charlie en France »
« Tombés au champ d’horreur »
« Liberté, Égalité, Fraternité, UNITÉ »
« Ils ont raté leur coup ».
Publié par :Joël Bécam

2 commentaires sur “Marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris : 56 slogans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s