post

Je souligne, tu soulignes…

  Dans les livres que je lis – pour l’essentiel, des romans – j’ai l’habitude de souligner les passages qui me plaisent.  Cette pratique est partagée je crois par beaucoup de lecteurs passionnés ; elle n’a donc rien d’original. C’est elle qui me permet de dresser ensuite mes florilèges (Florilège proustien , Florilège « montaigneux » , par…

Lire la Suite