Au secours ? Michel HOUELLEBECQ revient !

Michel HOUELLEBECQ, Sérotonine, Hors Collection, Littérature française, 4 janvier 2019, 352 pages, Flammarion « Le bonheur pris comme but se détruit à plein bords. Il coule à plein bords chez ceux qui ne cherchent pas la satisfaction et vivent en dehors d’eux pour une idée. », Marcel Proust, lettre à Gaston Gallimard, Proust, Correspondance, Garnier… Lire la Suite →

Michel HOUELLEBECQ, Extension du domaine de la lutte…

Maurice Nadeau a toujours dit que Extension du domaine de la lutte était le meilleur roman de Michel Houellebecq. L’ayant lu, pour ma part, après tous les autres, ‒ je n’ai pas aimé Soumission, il est vrai que je l’ai lu distraitement ‒, je partage entièrement son point de vue.

Jupiter

  « Monde cruel ! Ô monde cruel ! Je suis le meilleur des gars que la terre ait portés – hospitalier, le cœur sur la main, généreux jusqu’à l’excès – et Dieu me refuse la fortune qu’il me faudrait pour arroser le pays de mes libéralités. », Herman Melville, Cocorico « … je le… Lire la Suite →

Virgile STARK, Crépuscule des bibliothèques…

♦  Virgile STARK, Crépuscule des bibliothèques, Les Belles Lettres, 2015, 210 pages ………………………….   » Je n’aime pas ce monde. Décidément, je ne l’aime pas. La société dans laquelle je vis me dégoûte ; la publicité m’écoeure ; l’informatique me fait vomir. Tout mon travail d’informaticien consiste à multiplier les références, les recoupements, les critères de… Lire la Suite →

Jean-Michel ESPITALLIER, Salle des machines…

♦   Jean-Michel ESPITALLIER, Salle des machines, poésie, Flammarion, janvier 2015, 226 pages. ………………………. Il y a quelques semaines, en matière de littérature, dans les médias spécialisés, et même les autres, il n’était plus question que de Soumission « de » Michel Houellebecq, et donc, de soumission « à » Michel Houellebecq… Le soufflé semble… Lire la Suite →

LISTE DES ARTICLES (2008 – 2022)

(305 articles ont été mis en ligne depuis 2008, date de création du blog) Le lien est fait sur la date de mise en ligne de l’article. Les titres en caractère gras renvoient à des articles consacrés à des livres que j’ai lus et aimés. Les titres en caractère maigre renvoient à mes propres textes… Lire la Suite →

Jean-Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel de littérature

Nous entendions et nous lisions disais-je, – que le mythe du « grand écrivain » serait mort, mort et enterré. Pour toujours. Pour la simple raison que de grands écrivains, il n’y en aurait plus.
C’était bon du temps de Malraux, Aragon et Sartre (pourquoi pas Montherlant aussi d’ailleurs ?). Mais aujourd’hui, hélas, plus question de « grantécrivain » ; le moule à rêve est cassé, vieille lune que tout cela, vestige, vertige du passé, etc.
La rumeur du monde, la cacophonie, le clinquant, la confusion, la bêtise médiatiques, – notez, je vous prie, le « s » à médiatiques – auraient pris la place, toute la place du mythe. C’est définitif. Et c’est préférable.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑