Michel HOUELLEBECQ, Extension du domaine de la lutte…

Maurice Nadeau a toujours dit que Extension du domaine de la lutte était le meilleur roman de Michel Houellebecq. L’ayant lu, pour ma part, après tous les autres, ‒ je n’ai pas aimé Soumission, il est vrai que je l’ai lu distraitement ‒, je partage entièrement son point de vue.

La France au François ! Bonne chance, Monsieur le Président…

« Les hommes n’aiment pas rendre service, tant à cause du dérangement que parce que la gêne et les revers de leur entourage ne laissent jamais de leur être agréables. En revanche ils désirent être pris pour des bienfaiteurs, recevoir l’expression de la gratitude d’autrui et jouir de ce sentiment de supériorité qui naît du service rendu. »

Petits et grands chefs-d’œuvre, parfois détestables !

Libre à vous de partager ou non l’opinion que voici : en toute chose, je crois aux vertus de l’équilibre. Bien plus que d’une croyance, il s’agit d’une certitude que la vie m’a enseignée avec une patience d’ange et une obstination de marâtre.
Cette belle certitude, quant aux vertus vérifiées de l’équilibre, se reflète bien sûr dans mes goûts littéraires. À ce titre, bien obligé de constater hélas que, ce que j’appellerais volontiers « les chefs-d’œuvre illisibles », – longtemps m’a emmerdé de bonne heure ! Illisibles pour moi, mais pas nécessairement pour vous, je vous l’accorde !

INDEX DES AUTEURS

Dans la liste ci-dessous figurent, dans l’ordre alphabétique, les noms des auteurs dont je parle sur ce blog, soit 113 auteurs à ce jour. Sherwood ANDERSON Jean ANOUILH Hannah ARENDT Stéphane AUDEGUY Antonin ARTAUD Barbey d’AUREVILLY Florence BALIQUE Honoré de BALZAC Jean BAUDRILLARD Béatrix BECK Frédéric BEIGBEDER Bertrand BELIN Alan BENNETT Roberto BOLANO Christian BOLTANSKI… Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑