post

Arthur Schopenhauer : le  » Monde « …

  Arthur Schopenhauer, Le monde comme volonté et représentation, tomes I et II, 2350 pages, collection folio essais, Gallimard, 2009, traduit de l’allemand par Christian Sommer, Vincent Stanek et Marianne Dautrey C’est si vrai, c’en est devenu un lieu commun : les écrivains, singulièrement les romanciers, sont des menteurs, habiles pour les meilleurs d’entre eux…

Lire la Suite
post

Clément Rosset : L’Ecole du réel

Depuis quelques jours, nous avons entre les mains un livre que nous lisons avec plaisir, un plaisir constant ; tel un beau vers, il renaît sans cesse de ses cendres, ce plaisir-là ! Ce livre nous le lisons aussi avec beaucoup de soin ; car nous pressentons qu’il nous marquera. Livre limpide, mais d’une lecture…

Lire la Suite
post

Fernando PESSOA, Le livre de l’Intranquillité…

♦   Fernando PESSOA, Le livre de l’Intranquillité de Bernardo Soares, traduction du portugais de Françoise Laye, présenté par Robert Bréchon, Christian Bourgois éditeur, 1999 ………………………………. « Malheur à toi et à tous ceux qui passent leur existence à vouloir inventer la machine du bonheur ! », Fernando PESSOA, Le livre de l’intranquillité, page 112.…

Lire la Suite