post

Henry de Montherlant est-il ringard ?

Périmé, démodé, ringardisé, oublié dans de vieux dictionnaires, Henry de Montherlant ? Ce matin, nous tombâmes  » par hasard « , dans notre bibliothèque, sur un exemplaire imprimé, datant de 1938, des Olympiques, édité par la toujours sémillante maison Grasset. Nous profitons de cette circonstance fortuite pour vous livrer – ma foi, c’est une manie chez…

Lire la Suite
post

Surfer

7 h 50 Nous sommes le 29 août 2016 et il est 7 h 50. Je suis levé depuis quelques minutes. Le temps d’ouvrir la fenêtre en grand, de faire mon lit, me voilà qui descend l’escalier, le bois des marches grince sous mes pieds, j’appuie un peu plus fort, j’adore ce bruit qui me…

Lire la Suite
post

Béatrix BECK, La double réfraction du spath d’Islande, nouvelles et autres textes inédits et retrouvés, Les éditions du Chemin de fer, 2014

  Dans mon petit panthéon perso, au sein de cette lignée d’auteurs que je qualifie d’« insolents » (Voir ici), ‒ j’inclurais volontiers Béatrix Beck. Récemment ‒ récemment pour moi, en juin 2014 pour être précis ‒, aux éditions du Chemin de fer, a paru La double réfraction du spath d’Islande. Il s’agit d’un recueil…

Lire la Suite
post

De la difficulté d’écrire

Enthousiasme en cavale, imagination en berne, souffle court, inspiration défunte, labeur ingrat ; paresse inextinguible, incoercible, incontournable, incoyable, irrécupérable, inracontable, irréversible ; paresse inénarrable de longs poils partout dans les deux mains jusqu’au cou ; ennui à longueur de jour, ennui à vomir la nuit ; soupirs longs comme un jour sans vin ; pétards…

Lire la Suite
post

La rentrée romanesque

« La seule question, c’est : comment une telle machine peut-elle continuer de fonctionner dans la désillusion critique et dans la frénésie commerciale ? » Jean Baudrillard, extrait d’une Chronique parue dans Libération le 20 mai 1996, et éditée ensuite sous le titre : « Le complot de l’art », Sens & Tonka Editeurs, 1996. « Toute œuvre littéraire qui aspire,…

Lire la Suite