Fuir la peste…

Pour Florence B. « Nous vivons dans un monde plutôt désagréable, où non seulement les gens, mais les pouvoirs établis ont intérêt à nous communiquer des affects tristes. La tristesse, les affects tristes sont tous ceux qui diminuent notre puissance d’agir. Les pouvoirs établis ont besoin de nos tristesses pour faire de nous des esclaves. Le... Lire la Suite →

Jupiter

  « Monde cruel ! Ô monde cruel ! Je suis le meilleur des gars que la terre ait portés – hospitalier, le cœur sur la main, généreux jusqu’à l’excès – et Dieu me refuse la fortune qu’il me faudrait pour arroser le pays de mes libéralités. », Herman Melville, Cocorico « … je le... Lire la Suite →

Oscar WILDE, Aphorismes, Editions Mille et une Nuits, 104 pages

Parmi tous les chefs-d’œuvre, parfois oubliés, que nous offrent les éditions des Mille et une Nuits « pour le temps d’une attente, d’un voyage, d’une insomnie » ‒ entendez par là que, s’agissant de livres assez courts, vous ne mettrez pas trop longtemps à les lire, et donc que vous ne vous ruinerez pas non plus à les acheter ‒ , il en est un que j’affectionne tout spécialement. Ce sont les aphorismes d’Oscar Wilde. Désirant les offrir à un ami, dont je présume qu’il ne les a pas encore lus, je n’ai pu résister à la tentation : j’ai remis le nez dedans !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑