Barman

À Paris, place Edmond Rostand, dans le cinquième arrondissement, à deux pas du jardin du Luxembourg, juste à l’angle de la rue de Médicis, il y a un grand, très grand café. C’est le Rostand. Pendant de nombreuses années, certainement plus de vingt, Charlie fut le barman de cet établissement.

Lire plus

Italo Calvino, Dino Buzzati, et Antonio Tabucchi, Le temps vieillit vite…

Noël approche et, bien entendu, vous ne savez toujours pas quoi lui offrir ! Il se trouve qu’il ou elle aime lire ; de la littérature, de la vraie, de la belle et bonne. Pourquoi ne pas lui offrir un petit coffret de votre invention ? composé, par exemple, de quelques livres de poche puisés dans le meilleur de la littérature italienne contemporaine ?

Lire plus

En lisant Sherwood Anderson, Winesburg-en-Ohio ; en relisant Joyce, Dubliners

Qui ne connaît cette dure loi de l’économie « plus un produit est rare, plus grande est sa valeur », et cette autre encore, aussi radicale, et plus décevante, selon laquelle « La mauvaise monnaie chasse la bonne » ? Appliquées à la littérature, et donc transposées, cela nous donne quelque chose du genre : « Les mauvais livres chassent les bons » et « Plus un livre se fait rare, meilleur il est ».

Lire plus

Laissez-moi vous aimer

Nous n’étions même pas au printemps, il faisait déjà chaud. J’avais mal aux pieds. Parvenu au sommet de la côte, je tournai à gauche dans la rue Olivier de Serres. Je fis quelques pas dans la rue. Un bar, un peu plus loin, occupait l’angle que cette rue faisait avec une autre. J’entrai…

Lire plus