En lisant Sherwood Anderson, Winesburg-en-Ohio ; en relisant Joyce, Dubliners

Qui ne connaît cette dure loi de l’économie « plus un produit est rare, plus grande est sa valeur », et cette autre encore, aussi radicale, et plus décevante, selon laquelle « La mauvaise monnaie chasse la bonne » ? Appliquées à la littérature, et donc transposées, cela nous donne quelque chose du genre : « Les mauvais livres chassent les bons » et « Plus un livre se fait rare, meilleur il est ».

Lire plus

Laissez-moi vous aimer

Nous n’étions même pas au printemps, il faisait déjà chaud. J’avais mal aux pieds. Parvenu au sommet de la côte, je tournai à gauche dans la rue Olivier de Serres. Je fis quelques pas dans la rue. Un bar, un peu plus loin, occupait l’angle que cette rue faisait avec une autre. J’entrai…

Lire plus

Monsieur

Cette fois, ça y est, Monsieur a trouvé un nouveau, un excellent moyen de nous emmerder. Monsieur a passé des tests ; trois heures d’affilée, ponctuées de nombreux soupirs de lassitude, conclusion : Monsieur est surdoué. – C’était difficile ? – Ouais, fastoche ! Monsieur, voyez-vous, est comme ça, – courtois et contradictoire. Le «…

Lire plus