Mario LEVRERO, Le discours vide, Roman, 190 pages, Avant-propos d’Ignacio Echevarría, traduit de l’espagnol (Uruguay) par Robert Amutio, Les Editions Noir sur Blanc, 2018.

Le discours vide, de l’écrivain uruguayen Mario Levrero, a été édité en espagnol en 1996. Il faut attendre 2018 pour qu’il soit publié en langue française, à l’initiative des éditions Noir sur Blanc, dans une excellente traduction de Robert Amutio, à qui l’on doit déjà celle des romans de Roberto Bolaño : Les détectives sauvages (Voir…

Lire plus

Ma rentrée littéraire 2019

  « Chaque automne, les éditeurs agissent tout comme nos bons éleveurs du Périgord : ils nous gavent comme des oies jusqu’à la Noël, dans le secret espoir d’un bon bilan. », Alexandre Permafrost, Triste équateur, page 34, 2019, éditions L’Or des mots.   Voici le constat, et nous sommes nombreux à le partager j’en…

Lire plus