Marcel PROUST à l’heure du coronavirus…

Parmi les réflexions et les remarques, qu’énonce Marcel Proust dans son grand œuvre, certaines, lorsque je les aies relues récemment, m’ont paru être écrites comme si elles pouvaient encore et aussi s’appliquer à la pandémie du Covid-19 qui sévit actuellement dans le monde entier…
Ce sont celles-là que je reproduis ici, dans un florilège. Je suis convaincu que le lecteur distinguera sans peine, comme j’ai pu le faire moi-même, ce à quoi, de façon si troublante, dans le drame que nous vivons, elles paraissent directement s’appliquer, comme si elles avaient été écrites pour l’occasion… ou ce à quoi elles font simplement écho.

Lire plus

Coronavirus

Pluriquotidienne, pléthorique, péripathétique, délirante, démentielle, à la fois quasi divine et proprement démoniaque, faussement maîtrisée. Sans arrêt. Ces contenus. Les médias, les réseaux sociaux, l’internet, les experts, les commentateurs. Les imbéciles, écrivait Bernanos. Je sais tout, je vois tout, je montre tout, j’explique tout, je comprends tout, je suis partout, je suis nulle part. Je…

Lire plus

Mario LEVRERO, Le discours vide, Roman, 190 pages, Avant-propos d’Ignacio Echevarría, traduit de l’espagnol (Uruguay) par Robert Amutio, Les Editions Noir sur Blanc, 2018.

Le discours vide, de l’écrivain uruguayen Mario Levrero, a été édité en espagnol en 1996. Il faut attendre 2018 pour qu’il soit publié en langue française, à l’initiative des éditions Noir sur Blanc, dans une excellente traduction de Robert Amutio, à qui l’on doit déjà celle des romans de Roberto Bolaño.

Lire plus

Ma rentrée littéraire 2019

  « Chaque automne, les éditeurs agissent tout comme nos bons éleveurs du Périgord : ils nous gavent comme des oies jusqu’à la Noël, dans le secret espoir d’un bon bilan. », Alexandre Permafrost, Triste équateur, page 34, 2019, éditions L’Or des mots.   Voici le constat, et nous sommes nombreux à le partager j’en…

Lire plus

Philip ROTH, Pourquoi écrire ? 635 pages, Gallimard, folio n° 6646

Pourquoi écrire ? de Philip Roth est paru en avril 2019 dans sa traduction française. Le titre est ambitieux, prometteur, mais aussi un peu trompeur ; en effet, le contenu de l’ouvrage, sans être décevant, est – au moins dans sa forme – plus prosaïque. Pourquoi écrire ? n’est pas un essai ; le lecteur ne doit pas s’attendre à une réflexion théorique approfondie de Philip Roth sur l’art d’écrire – le sien en particulier – qui viendrait à la fois clore et, en quelque sorte, couronner sa longue carrière d’écrivain.

Lire plus