Devinette pascale, la réponse…

« À partir d'un certain âge nos souvenirs sont tellement entre-croisés les uns sur les autres que la chose à laquelle on pense, le livre qu'on lit n'a presque plus d'importance. On a mis de soi-même partout, tout est fécond, tout est dangereux, et on peut faire d'aussi précieuses découvertes que dans les Pensées de... Lire la Suite →

Devinette pascale

Qui, quel écrivain très célèbre, a écrit : « On peut faire d'aussi précieuses découvertes que dans les Pensées de Pascal dans une réclame pour un savon » ?

Les jours s’en vont comme des chevaux sauvages dans les collines, Points, novembre 2011

Les jours s’en vont comme des chevaux sauvages dans les collines fut publié initialement en 2008 par les éditions du Rocher. Le recueil vient donc tout juste de reparaître en Points, en novembre de l’an dernier. C’est un bon livre, vous pouvez l’acheter. Sept petits euros. Toutefois, esprits obtus, vierges effarouchées, divorcées de fraîche date, pédés sans humour, sectaires de tout poil, âmes par trop sensibles, s’abstenir…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑