Fédor DOSTOÏEVSKI, L’Idiot, roman traduit du russe par André Markowicz, Actes Sud, Babel, 71 et 72, 2 volumes, 530 et 490 pages

« Tout le monde me prend aussi pour un idiot, je ne sais pas pourquoi, c’est vrai que, dans le temps, j’ai été si malade que je faisais penser à un idiot, mais, aujourd’hui, comment pourrais-je être un idiot quand je comprends moi-même qu’on me prend pour un idiot ? », page 134

Lire plus

Fiodor DOSTOÏEVSKI, Crime et Châtiment

Fiodor Dostoïevski, Crime et Châtiment, traduction et présentation par Pierre Pascal, GF Flammarion, n°1466, 718 pages, Interview Jean-Philippe Toussaint, Pourquoi aimez-vous Crime et Châtiment ? Florilège « D’ailleurs, pour bien connaître un homme quel qu’il soit, il faut l’approcher prudemment et peu à peu, pour ne pas tomber dans l’erreur et la prévention, bien difficiles…

Lire plus