Nicolas Bouvier, poète, écrivain voyageur

Hélas, c’est que nous avons peu écrit ces jours derniers, dans ces pages ! Aussi sommes-nous tenté, ce matin, de prendre à notre compte cette heureuse formule de Nicolas Bouvier, que nous extrayons de son « Usage du monde » (Payot, 1992) : « Si je n'étais pas parvenu à écrire grand-chose, c'est qu'être heureux... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑