Alan BENNETT, La Reine des lectrices, folio n° 5072

La Reine des lectrices… En lisant ce titre, qui sait, vous imaginerez peut-être – l’idée m’a effleuré, je l’avoue – un marathon de lecture, du genre de ces marathons de danse qui sévissaient en Amérique dans les années qui suivirent la grande dépression de 1929 . Rappelez-vous : On achève bien les chevaux, court, célèbre roman ‒ prodigieux roman lui aussi ‒ d’Horace Mac Coy. Je m’égare, c’est évident. Aujourd’hui, les marathons de danse sont interdits aux USA, et aucun animateur télé, aucun romancier non plus, pour le moment, n’a encore eut l’idée d’organiser une émission de téléréalité, ou d’écrire un roman, dont l’objet principal serait un marathon de lecture…

Lire plus