La France au François ! Bonne chance, Monsieur le Président…

« Les hommes n'aiment pas rendre service, tant à cause du dérangement que parce que la gêne et les revers de leur entourage ne laissent jamais de leur être agréables. En revanche ils désirent être pris pour des bienfaiteurs, recevoir l'expression de la gratitude d'autrui et jouir de ce sentiment de supériorité qui naît du service rendu. »

Les cent onze pensées de Giacomo Leopardi

Peu de livres ont suffisamment de mérite pour être mis entre toutes les mains, singulièrement celles des jeunes, dont la soif de connaissance et d’expérience n’a d’égale qu’une propension à l’étancher avec tout ce qui leur tombe sous les yeux ; et la jeunesse n’a pas d’âge vous le savez bien ! Or, parmi ce « tout ce qui leur (nous, vous) tombe sous les yeux », il serait bon, utile, voire même indispensable, que figurent les Pensées de Giacomo Leopardi...

Giacomo Leopardi, Zibaldone di pensieri

« Cicéron prêchait en vain, les illusions de jadis n’existaient plus, la raison était là et l’on se moquait éperdument de la patrie, de la gloire, des intérêts d’autrui et de la postérité ; on était devenu égoïste, on pensait à son bien-être, on envisageait ce qui pourrait se produire, sans ardeur, sans impétuosité ni... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑