Rome, le 14 mai 1904 : Mon cher Monsieur Kappus

Je me suis réveillé tôt ce matin, vers cinq heures. Sachant que je ne pourrais me rendormir, je me suis replongé dans la lecture de Lettres à un jeune poète, le chef-d'oeuvre de Rainer Maria Rilke. J'ai lu, avec intérêt, la longue lettre du 14 mai 1904, que Rilke adresse à son « Cher Monsieur Kappus »...

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑